RAPPORT ANNUEL 2017-2018

Furious Seas : Vivez des batailles de vaisseaux pirates en haute mer et en réalité virtuelle.

Volet expérimental

Le Volet expérimental comporte trois programmes fondamentaux :

  1. le Programme d’innovation vise à soutenir le développement, la production ou la mise en marché de contenus médias numériques et de logiciels d’application interactifs canadiens à la fine pointe de l’innovation;
  2. le Programme pilote pour les projets commerciaux (3PC) vise à soutenir la production de contenus médias numériques et de logiciels d’application canadiens qui mettent davantage l’accent sur le succès commercial;
  3. le Programme pour les webséries vise à soutenir la production de séries canadiennes linéaires originales des genres du FMC que sont les dramatiques, les émissions pour enfants et jeunes ou les documentaires, créés d’abord pour le Web et qui en sont à leur deuxième saison ou plus.

En outre, les projets expérimentaux peuvent être soutenus dans le cadre de partenariats avec des accélérateurs (Programme de partenariats avec des accélérateurs, ou 2PA) et de mesures incitatives internationales de codéveloppement et de coproduction.

Au titre de tous les programmes du Volet expérimental, le financement est attribué à la suite d’un processus de sélection reposant sur une grille d’évaluation. Les projets à l’étape de la production sont évalués par un jury composé de spécialistes de l’industrie canadiens et étrangers, dont les notices biographiques peuvent être consultées dans le site Web du FMC. À l’étape du développement et de la mise en marché, les projets sont évalués à l’interne.

Au total, 40,4 millions affectés à 96 projets ont été consacrés aux principales activités du Volet expérimental. Le nombre de projets financés est passé de 104 en 2015-2016 à 96 en 2016-2017. Les devis totaux soutenus ont augmenté de 11,5 millions par rapport à l’an dernier, pour atteindre 75,4 millions. Les projets retenus provenaient de l’Alberta, de la Colombie-Britannique, du Manitoba, de la Nouvelle-Écosse, de l’Ontario, de l’Île-du-Prince-Édouard et du Québec. En 2016-2017, les projets à l’étape du développement ont reçu une part s’établissant à 15,6 % des fonds consacrés au Volet expérimental, et les demandes de projets à l’étape de mise en marché, à 6,8 %.

Activité de production par programme, 2017-2018

Programme Nombre de projets FMC M $ Budgets M $ Moyenne des budgets K $
Programme d'innovation 32 21,5 37,1 1,160
Programme pilote pour les projets commerciaux (PPPC) 9 4,5 12,9 1,432
Programme pilote pour les webséries 16 3,5 7,6 474
Total 57 29,5 57,6 1,011

Le devis moyen des séries Web financées s’est établi à 428 000 $. Dans le Programme d’innovation et le Programme pilote pour les projets commerciaux, les devis de production moyens se sont établis à 1,3 million et à 1,2 million de dollars, respectivement. En 2015-2016, le devis moyen pour toute l’activité de production s’était établi à 1,0 million.

Les projets à l’étape de la production ont reçu 77,6 % du financement en 2016-2017, chacun recevant en moyenne 600 000 $ du FMC, soit le même montant qu’en 2015-2016. Le financement accordé à des projets en production allait de 100 000 $ (pour une série Web) à 1,1 million (pour un projet du Programme pilote pour les projets commerciaux). Les devis totaux déclenchés par le financement à la production ont atteint un sommet des cinq dernières années.

En 2016-2017, 49,2 % du soutien à la production a été destiné à des jeux créés pour diverses plateformes. Ce pourcentage est bien inférieur aux niveaux des dernières années. Les médias interactifs riches arrivent deuxième en ce qui a trait au financement à la production. « Médias interactifs riches » s’entend du contenu qui nécessite l’interaction de l’utilisateur, à mesure qu’il navigue dans les nombreuses options accessibles afin d’atteindre l’un des nombreux objectifs. La part des projets de logiciels a bondi, pour atteindre 19,4 %, comparativement à 10,4 % l’an dernier; cette augmentation s’est faite aux dépens des jeux. Dans le Programme pilote pour les projets commerciaux, la part des jeux a atteint 43,3 %, celle des logiciels, 35,8 %, et celle des médias interactifs riches, 20,9 %. De leur côté, les séries Web, financées par le Programme pour les webséries, ont reçu 6,4 % du soutien à la production. 

En 2016-2017, 495 demandes ont été présentées au titre du Volet expérimental, dont 19,4 % ont reçu du financement. En raison du petit nombre de projets financés au titre du Programme pilote pour les projets commerciaux et du modèle de production unique dans le Programme pour les webséries, pour les besoins des analyses financières, nous avons combiné l’aide à la production au titre du Programme d’innovation et du Programme pilote pour les projets commerciaux, et présenté une analyse distincte pour le Programme pour les webséries.

* Comprend des avances de développement de 5,0 millions de dollars converties en investissements de production en 2016-2017.

Dans le Programme d’innovation, c’est le FMC qui a versé la majorité du financement (61,1 %), mais cette part est inférieure à celle de l’année dernière (72,0 %). Ce recul est attribuable à l’augmentation des devis. Dans le Programme pilote pour les projets commerciaux, la contribution maximale est fixée à 50 % des dépenses admissibles et la part moyenne du FMC s’est établie à 44,5 %. En 2016-2017, le FMC a permis à 21 requérants de convertir leurs avances de développement en investissements de production, ce qui a ajouté 5,0 millions de dollars aux engagements du FMC pour l’exercice. Ainsi, la part du FMC pour le Programme d’innovation et le Programme pilote pour les projets commerciaux combinés a atteint 58,7 %.

Les investissements des producteurs, à 25,5 %, constituaient la deuxième source de financement des projets expérimentaux, un niveau supérieur à ce que l’on a observé au cours des années précédentes. Parmi les autres sources de financement, citons les sources gouvernementales, les distributeurs, les investisseurs privés, les sources de financement étrangères et d’autres entités de services, pour un total de 15,8 % des devis de production.

* Les données de financement indiquées se fondent sur les analyses préliminaires puisque les décisions sont publiées à la fin de l’exercice et que les contrats ne sont pas encore signés.

Dans le Programme pour les webséries, la part du FMC a représenté 46,7 %. Le reste du financement a été versé par des sources gouvernementales, des services canadiens de télévision par contournement ainsi que des sources privées canadiennes et étrangères.

Programme pilote de partenariats avec des accélérateurs — liste des accélérateurs

  Nombre de projets Lieu
Service des délégués commerciaux du Canada – Accélérateurs technologiques canadiens (ATC) – Londo 1 Angleterre
Centre d'entreprises en innovation de Montréal (CEIM) 4 Québec
CFC - IdeaBOOST 1 Ontario
Communitech (Waterloo region) 1 Ontario
Execution Labs 1 Québec
George Brown Digital Media & Gaming Incubator 1 Ontario
Inno-Centre 2 Québec
New Media Manitoba 1 Manitoba
RC4-Ryerson Centre for Cloud & Context-aware Computing 1 Ontario
Ryerson Futures 1 Ontario
YEDi-York Entrepreneurship Development Institute 1 Ontario
Total 15  

Le Programme pilote de partenariats avec des accélérateurs vise à offrir aux producteurs de projets médias numériques qui ont reçu du financement au titre du Volet expérimental du FMC un meilleur accès à des renseignements sur le marché, à du mentorat et à des capitaux. En vertu de ce programme, 630 000 $ ont été octroyés à 21 projets (c’était 16 en 2015-2016). Onze partenaires accélérateurs de la Colombie-Britannique, de l’Ontario, du Québec et des États-Unis ont signé des ententes de travail avec des producteurs.

Retour Haut de la page