RAPPORT ANNUEL 2017-2018

MAMMOUTH, une soirée festive, amusante et rassembleuse pour les jeunes Québécois qui célèbre en direct l’inspiration sous toutes ses formes. 

Mesure incitative pour les médias numériques convergents

Faisant partie du Volet convergent du Fonds des médias du Canada (FMC), la Mesure incitative pour les médias numériques convergents (MIMNC) a pour objectif d’appuyer la production de médias numériques convergents ou de deuxième écran au Canada. Les projets admissibles reçoivent un financement attribué selon le principe du « premier arrivé, premier servi ». Le programme est destiné à des projets de grande valeur et exige un devis minimal de 350 000 $ pour les projets de langue anglaise et de 150 000 $ pour les projets de langue française.

En 2017-2018, la MIMNC a financé 41 projets, une baisse de 22 par rapport à l’an dernier. Cette situation indique une hausse des devis par projet. La mesure incitative a représenté 39,9 % du financement convergent en MN. L’engagement moyen dans le cadre de la mesure s’établissait à 57,8 % du financement du projet et le devis moyen, à 414 000 $, soit 2,5 fois supérieur au devis moyen destiné aux composantes médias numériques convergentes n’ayant pas reçu de financement au titre de la MIMNC. Le programme a déclenché des devis de production estimés à 16,9 millions de dollars, une baisse de 7,8 millions par rapport à 24,7 millions l’an dernier. En effet, même si les devis par projet ont augmenté, le nombre de projets soutenus a grandement diminué.

Remarque : Les devis moyens n’incluent pas les projets de variétés et des arts de la scène pour préserver la confidentialité de l’information.

Les projets de dramatiques ont reçu 5,0 millions (50,9 %) du financement versé au titre de la MIMNC, ce qui a généré une activité de 8,8 millions en production et 18 projets. Ce sont les dramatiques qui ont reçu la part de fonds la plus importante au cours des quatre derniers exercices. Elles sont suivies des documentaires et des émissions pour enfants et jeunes, qui ont reçu 2,7 millions et 1,8 million, respectivement. Ce sont les dramatiques de langue anglaise (neuf projets) qui ont affiché le devis moyen le plus élevé, à savoir 698 000 $.

Retour Haut de la page